Une Femme

Af: Maurice Leblanc

Læseprøve

Beskrivelse

«Il lui fallait des yeux d'homme, des yeux encore où luirait un éclair d'admiration, des lèvres qui chanteraient ses louanges, des mains qui frémiraient au contact de sa peau.»

Lucie Ramel est une jeune provinciale du XIXe siècle, de bonne famille, douce et délicate. Poussée par un mère vertueuse, elle épouse Robert Chalmin, un brave négociant de Rouen. Les années passent tandis que Lucie n'en finit plus d'être obéissante et sage, tant et si bien que ses journées sont vides d'amusement. Lassée par cette vie monotone, et consciente de ses lignes exquises, Lucie fait l'expérience de l'adultère. Le plaisir de la chair est un délice savoureux et addictif: il lui faut les mains d'autres amants encore, peu importe leur âge et d'où ils viennent. Le hasard des rencontres, la sensation d'être libre, sont une joie nouvelle, un remède contre la lassitude et l'ennui du mariage.

Une Femme est le premier roman de Maurice Leblanc. À sa sortie en 1893, le livre choqua la société bourgeoise du XIXe siècle. Maurice Leblanc (1864-1941) est l’auteur de nombreux romans policiers, mais il est surtout le père du fameux Arsène Lupin. Né d’une famille de négociant, il fuit en Ecosse durant la guerre franco-allemande, puis revient étudier à Rouen. Déjà, il fréquente Gustave Flaubert et Guy de Maupassant. Il refuse de faire le travail imposé par son père dans une fabrique de cadres, et s’oriente vers le métier d’écrivain. Avec ses romans-feuilletons («Une femme», en 1893) il attise la curiosité de quelques auteurs célèbres, dont Alphonse Daudet. Mais c’est lorsqu’il publie en 1905 «L'Arrestation d’Arsène Lupin», sur le modèle de Sherlock Holmes, qu’il connaît un succès retentissant. Il continue sur sa lancée avec «Arsène Lupin contre Herlock Sholmès» qui provoque la colère de Conan Doyle. Il renforce son personnage Arsène Lupin au fil de sa carrière, et aujourd’hui encore, on ne cesse d’apprécier ce gentleman-cambrioleur en livre, en film ou en série.

Yderligere informationer